46e Condroz-Huy 2019
Live 90.0 FM
 
02 Nov
Rallye du Condroz
Boucle 1 : Lefèbvre en leader !
C’est sur des routes rendues particulièrement piégeuses par la pluie et la boue que les 136 équipages se sont élancés pour une première boucle riche en incidents.

Dès la 2e étape spéciale en effet, à Héron, deux des outsiders ont abandonné sur sortie de route : Cédric Cherain (VW Polo) et Xavier Baugnet (Citroën C3 R5). Si le premier temps scratch revenait à un excellent Guillaume de Mevius (Citroën C3 R5), c’est bel et bien le vainqueur de 2018, Stéphane Lefebvre, qui tirait les marrons du feu en se ménageant, avec deux meilleurs temps à la clé, une petite avance de 5’’7 sur un Adrian Fernémont (Skoda Fabia) parfaitement dans le coup et le plus rapide dans la grande spéciale de Perwez-Marchin. Sébastien Bedoret est lui aussi dans le bon rythme, avec deux meilleurs temps à son actif, et place sa Skoda Fabia au 3e rang, à 10’’ de la voiture de tête. Le top 5 est complété par Ghislain de Mevius (Skoda Fabia), à 18’’, et un convaincant Xavier Bouche (VW Polo) pointé à 38’’3 du leader. Pierre-Louis Loubet (Skoda), auteur de deux «excursions » hors route et d’un choix de pneus pas idéal, est 6e, devant Guillaume de Mévius, qui a concédé du terrain suite à une crevaison après un excellent début de course et le leader du championnat Kris Princen, lui aussi victime d’une crevaison. Cédric de Cecco (Skoda) et Davy Vanneste (VW Polo) complètent le top 10.

En GT, Pascal Gaban et Romain Delhez se tirent « la bourre », à l’avantage du premier nommé après une pénalité de 30’’ infligée au deuxième. Renaud Verreydt suit à distance après une petite sortie à Ramelot. Fred Bouvy est lui beaucoup plus loin après avoir crevé dans la première spéciale du jour. Abandons par contre pour les deux autres Porsche 997 GT3 :  Bux (sortie) et Wartique (boîte avant la première spéciale).

En Junior, c’est Gilles Pyck (Peugeot 208) qui mène la bal devant Timo Vander Marel  (Opel Adam) et Thibaut Mazuin (Peugeot 208). Charles Munster a été retardé par une crevaison. Notons encore la performance de Cédric Verhees, en tête du peloton des Mitsubishi Lancer et de Pieter-Jan Mayaert du côté des Ford Escort. Mais dans le classement Historique, c’est bien le leader du championnat Arthur Kerckhove qui impose son rythme devant trois autres Ford: Daco, Deveux et De Blauwe. 

Dix voitures ont déjà abandonné lors de cette première boucle.

<